claude carat

  • Localisation : Choisy
  • Profession : Retraité
  • Centres d'intérêts : jogging, bain hivernal, cuisine, gastronomie, poésie, chant choral, nouvelles technologies, économie
  • Citation préférée : demandez vous ce que vous pouvez faire pour votre pays

Billets de charlescarraz

Aujourd'hui, je vous propose ce texte d'une maman à sa fille autiste, devenue jeune femme.

Dans ta tête.

Dans ta tête, qu'est-ce qu'il y a ?
Un carnaval, des couleurs, plein de couleurs, et des paillettes. Farinelli, des décors somptueux sur un air baroque. Une viole de gambe (souvenir embelli de l'apprentissage du violoncelle ?). Venise, des masques fantasques qui passent, muets. Une robe de Flamenco mauve à pois noirs qui dort dans un placard, à ton grand désespoir. Des patineurs habillés de lumière qui glissent et tourbillonnent comme des papillons happés dans un halo. C'est beau !

Dans ta tête, qu'est-ce qu'il y a ?
Une arche de Noé. Un cobaye qui pouic à côté du piano. Un chat noir craintif à caresser et à tracasser. Une abeille perdue dans les plis des rideaux à sauver. Des chevaux qui te prêtent leur force et leur confiance et que tu groomes. Un chien écrasé au bord de la route qui te fait pleurer. une mémoire d'éléphant. Et aussi, des centaines de mules qui te forcent à ne jamais changer d'avis et à nous mettre en rage, malgré nous !

Dans ta tête, qu'est-ce qu'il y a ?
Des boîtes, des cartons, des compartiments, des cases, des cadres, des engrenages bien huilés, des barrières, des horaires, où tu peux tout ranger, tes bijoux, tes souvenirs, les couleurs qui vont ensemble, tes idées, carrées ou rondes, enfin qui ne débordent pas et qui te rassurent. Et surtout gare au grain de sable ! Celui-là, il suffit à tout mettre en vrac ! Et là, tout se mélange, tes yeux papillonnent, puis de vilaines fleurs rouges naissent sur ta peau.

Dans ta tête, qu'est-ce qu'il y a ?
Des verbes conjugués. Le moment présent, et le passé. Ce qui est dit est dit ! mais pas de futur ! Le temps s'arrête constamment comme une horloge déréglée. Oui, mais, et après ? Après, ce n'est pas ton problème, et c'est bien comme ça !

Et dans leur tête à eux, qu'est-ce qu'il y a ?
Des chiffres, du profit, de la rentabilité, du jugement, de la NORME, vous comprenez, ma pauvre dame, il faut rentrer dans le moule, et je ne veux voir qu'une tête ! Surtout pas de bienveillance, ça ne rapporte rien ! Peur de ce qu'on ne comprend pas et après tout, la moquerie, ça fait du bien ! Pas à toi, toi, tes réponses, c'est les fleurs rouges, mais ils ne savent pas lire, et de toutes façons, ils s'en fichent.

Et dans notre tête à nous, qu'est ce qu'il y a ?
La culpabilité et l'orgueil blessé sont dans la poche, maintenant, avec le mouchoir trempé par dessus. Mais la douleur face à ta solitude, ça oui, et aussi de l'impatience, souvent, soûlés par tes obsessions dérisoires et ton verbiage qui nous fatigue, mais qui te rassure, dodo, l'enfant do......

Août 2012

Merci Madame

Je cuisine un jour bleu à EquipHôtel le 15 novembre